INFORMATION, INSCRIPTION, CONTACT

BONJOUR et BIENVENUE SUR LE SITE SUISSE DES FAMILLES DE 3 ENFANTS ET PLUS!

Avantages et partages…
Avantages grâce aux rabais proposés aux membres, partages grâce aux échanges de conseil, d’idées, de bons plans, etc.

Sur le SITE, vous trouverez des bons plans (hauteurs parking, magasin de 2e main, actions, recettes, etc.), des bons plans sorties (intérieur – extérieur – restaurants), la chronique du Père Indigne et toutes les offres réservées aux membres grâce à la carte familles-nombreuses.ch.
Vos suggestions sont les bienvenues! Grâce aux commentaires, vous pouvez réagir aux articles qui vous interpellent ou que vous souhaiteriez compléter. Les tweets vous permettent de vous tenir au courant des derniers articles publiés sur ce site, si vous ne suivez pas familles-nombreuses.ch sur les réseaux sociaux (facebook, instagramm, twitter…).

Sur le FORUM, votre expérience, vos conseils ou vos interrogations devraient trouver des oreilles attentives 🙂 Si certaines rubriques vous seraient utiles, familles-nombreuses.ch se fera un plaisir de les rajouter… Quand vous vous inscrivez, venez vous présenter rapidement, histoire de vous connaître un peu mieux 🙂 Sur facebook (pensez à liker la page pour rester au courant des dernières nouvelles et anecdotes), il existe un groupe secret de discussion. Si vous voulez le rejoindre, faites-moi une demande d’amie (Petite Bijou) accompagnée d’un petit mp que je puisse vous intégrer au groupe 🙂 merci.

INSCRIPTION : 2 possibilités pour vous inscrire:
Ou vous vous inscrivez via le formulaire de contact ci-dessous, en mettant un pseudo dans la case message.
Ou vous vous inscrivez en voulant poster un commentaire sous un article ou un page.
Vous aurez à ce moment-là un module de connexion.
Votre courriel sera utilisé une fois par mois pour la newsletter ou lors de concours / événements particuliers. Une fois inscrit, vous serez considéré comme “membre” pouvant bénéficier des avantages ou commander la carte familles-nombreuses.

Vous hésitez à faire un 3e enfant? Vous êtes enceinte de bb3 et vous vous demandez quels changements vont intervenir dans votre vie? Voilà quelques aperçus 😉 

Enfin… plus nous serons nombreux, plus familles-nombreuses.ch pourra vous proposer de bons plans… ;-)

Au plaisir de vous lire!!!
Familles-nombreuses.ch

En cas de soucis, merci de nous contacter à info(at)familles-nombreuses.ch


Pause estivale

Un petit message pour vous dire qu’à partir de demain jeudi 20 juillet, je ne serai plus disponible ni en mesure de fabriquer des cartes familles-nombreuses ou de répondre aux messages.

Je lirai tous vos messages à partir du 31 juillet!

Bel été!

Bois des Brigands

Aujourd’hui, avec une autre maman d’une belle famille nombreuse, je suis allée trouver la fraîcheur dans le Bois des Brigands de Thierrens.

Pour y accéder, il suffit de suivre le panneau indicateur. Un parking nous attend au bout du chemin. Après les retrouvailles de tous les enfants (11 quand même, et un 12e à venir dans quelques mois), nous commençons notre balade, punk 6 marchant pieds nus suite à un léger oubli de ma part ^^. La petite nana de ma copine préférant la poussette à la marche, je négocie et obtiens les sandalettes roses en taille 23 pour mon punk chaussant du 25. Tout contents, il s’est mis à courir… et il n’a quasiment pas arrêté durant tout le tour…

Une fois arrivées au Repaire, nous établissons un plan de batailles, à savoir quel sentier choisir sachant que les enfants ont déjà faim. Il est à peine midi… Nous prenons celui qui nous promet le couvert à pique-nique, soit la boucle intitulée “Goupil et Fripouille”. Nous n’avons pas lu tous les panneaux didactiques ni fait tous les jeux, famine oblige, mais les activités ont l’air très sympa.

Nous pique-niquons donc sous le couvert, à l’abri du soleil, en pleine nature, sans bruits, hormis les cris de nos chérubins qui se fritent un peu, il faut l’avouer. Eux qui mourraient de faim (en tous cas les miens) goûtent à peine un sandwich, préférant aller jouer dans la forêt…

Nous repartons sous un soleil de plomb, essayons de trouver quelques animaux à observer (ils se protègent de la chaleur, eux!) et continuons notre chemin avant de replonger dans la forêt. A ce moment-là, le sentier monte relativement, et apprécions d’être deux pour soulever les poussettes (gros escaliers de terre et rondins). Nous nous arrêtons pour observer le Jardin entretenu par une classe. Je trouve l’idée vraiment super de jardiner en pleine forêt! Arrivées au Repaire, nous décidons de partir sur le sentier du Donjon, après avoir rempli nos gourdes à la fontaine.

Le chemin commence par descendre, et nous arrivons rapidement au Donjon. Tous les enfants y montent en courant. Depuis le sommet, nous avons une superbe vue sur les Préalpes et les Alpes. Les escaliers sont assez raides, mais aucun enfant ne s’est étalé 🙂 . Nous faisons une jolie séance de photos (qui restera privée) de nos 11 enfants, car le cadre y est propice. Deux tables de pique-nique attendent les visiteurs au bas de la tour.

En repartant, nous sentons quelques petites gouttes, et nous préférons partir du Bois des Brigands, horaire oblige. Nous n’avons pas tout découvert, donc nous reviendrons, séparément peut-être, faire le dernier sentier didactique.

Un conseil: les sentiers sont praticables en poussette, mais c’est bien d’avoir une tout-terrain. Le mieux, c’est encore le portage ;-). Vu le débit des fontaines (peut-être dû à la sécheresse de ces dernières semaines), il est peut-être plus judicieux de prendre suffisamment à boire. Il n’y a pas de poubelles sur les parcours, pensez à prendre un sachet pour ne laisser aucun déchet et respecter ainsi le super état de ce Bois. Bravo à l’Association pour l’entretien et les sentiers didactiques, c’est vraiment super!

 

Anaëlle, deuxième maman formidable

Bonjour!

En ce mois de juillet, je vais vous présenter ma seconde Maman Formidable: Anaëlle, maman d’une fillette de 3 ans et d’un petit garçon et petite fille de 8 mois. Une entrée finalement assez récente dans le monde des familles nombreuses 😉 Merci à elle pour la sincérité de son témoignage.

Est-ce que toi ou ton mari êtes issus d’une famille nombreuse ?  Mon mari n’a qu’un frère, mais j’ai moi-même 1 frère et 2 sœurs.

Et fonder une famille nombreuse, c’était un rêve de petite fille ?J’ai toujours voulu au moins 3 enfants car je m’entends super bien avec mes frères et sœurs et je trouve vraiment sympa de pouvoir reproduire ce schéma.

Comment a réagi ton entourage, ta famille, à l’annonce d’une 3e, 4e ou 5e  (ou plus) grossesse ? Je n’ai “que” 3 enfants et je n’ai eu que 2 grossesses donc pas de grosses surprises pour mon entourage, si ce n’est l’arrivée des jumeaux. On m’a souhaité beaucoup de courage et ma maman m’a même avoué qu’elle aurait adoré avoir des jumeaux.

Raconte-nous une journée type de ta semaine.

Journée avec travail : Réveil vers 7h, je me prépare pendant que j’ai encore un peu de calme. Je prépare le biberon des jumeaux et vais les réveiller pour le leur donner. Pendant ce temps, mon mari s’occupe de la grande de 3 ans. Je change et habille les petits puis amène les 3 enfants à la crèche et file au travail. Entre midi et deux, j’ai 1h de calme pour manger avant de repartir travailler. Je finis le travail vers 17h30 et vais récupérer la grande à la crèche puis les jumeaux. Nous rentrons à la maison vers 18h et je joue 30min avec eux. Je commence ensuite la préparation du repas lorsque mon mari rentre. Nous mangeons tous autour de la table mais c’est en général à ce moment que les jumeaux sont fatigués ou ont faim et c’est assez dur de pouvoir manger tranquillement. Nous en avons souvent un sur les genoux ou courons à droite ou à gauche pour trouver un jeu qui puisse les calmer. Après le repas, on donne le bain aux enfants (pas tous les jours aux jumeaux) puis leur donnons leur biberon et les couchons. Le coucher de la grande se passe toujours bien mais pour les jumeaux c’est encore un peu aléatoire. Une fois couché, on range l’appartement, la cuisine, faisons la vaisselle et préparons les affaires pour le lendemain. On se pose 30 minutes sur le canapé puis allons nous coucher vers 22h. En général, il y a encore un réveil la nuit pour donner un biberon aux jumeaux.

Anaëlle et ses 3 trésors.
@familles-nombreuses.ch

Journée sans travail : Réveil à la même heure mais je peux profiter de changer et habiller tout le monde tranquillement car les enfants sont très calmes le matin. Je donne le petit déjeuner à la grande et le biberon aux jumeaux. Je fais des lessives et nous jouons un petit moment à la maison. Et si le temps le permet, nous allons nous balader au parc. J’en profite pour faire quelques courses pour le repas de midi. Les jumeaux font souvent une sieste en fin de matinée dans la poussette si je ne suis pas à la maison. Nous rentrons pour que je prépare le repas. Je donne les purées aux jumeaux puis leur biberon. La grande va encore à la sieste et je range la cuisine, fais la vaisselle et je peux enfin consacrer un peu de temps aux jumeaux. Puis ils refont une sieste (en général quand la grande se réveille bien sûr). L’après-midi, j’ai très souvent des rendez-vous chez la physio pour les jumeaux et je pose en général la grande chez ma belle-mère. Je vais la rechercher puis rentre à la maison et la soirée continue comme lorsque je travaille.

Qu’est-ce qui est le plus difficile pour toi dans la gestion d’une famille nombreuse ? Ce qui est difficile dans la gestion d’une famille nombreuse, c’est de pouvoir consacrer du temps à tout le monde et s’occuper un peu de sa maison en même temps. De plus, avoir du temps pour soi est devenu impossible. Et faire garder un ou deux enfants c’est faisable mais 3, c’est beaucoup plus compliqué…

 

Est-ce que tu as de l’aide ? J’ai pris une femme de ménage qui vient 2h30 toutes les 2 semaines, donc elle fait le gros et je fais le reste le week-end. Sinon, mes parents et beaux-parents sont en général d’accord de nous garder les enfants de temps en temps le week-end.

Qu’est-ce qui te manque le plus depuis que tu as 3 enfants ? Pour l’instant, c’est de pouvoir décider de faire des choses à l’improviste comme un resto le soir. Il faut tout planifier à l’avance maintenant.

Si tu avais une baguette magique, tu changerais quoi dans ta vie aujourd’hui ? Avec une baguette magique, je ferais grandir un peu les jumeaux pour qu’ils soient un peu plus indépendants.

Pourrais-tu partager avec nous de beaux moments de grossesse ou d’accouchement ? Mes deux grossesses ont été très différentes et les accouchements également.

Ma première grossesse s’est super bien passée à part quelques douleurs au dos entre le 6ème et le 7ème mois. Rien à signaler d’autre, très peu de nausées, un peu de fatigue mais rien de méchant. Et l’accouchement était merveilleux. J’ai commencé à ressentir de mini contractions pas du tout douloureuses le jour du terme dans la matinée. Puis progressivement un peu plus durant la journée mais toujours pas de quoi s’alarmer. Le soir, lorsque mon mari est rentré du travail, je lui ai dit que les contractions commençaient à me faire un peu mal et étaient de plus en plus rapprochées. J’ai appelé la maternité qui m’a dit d’y aller. Je suis arrivée à l’hôpital vers 19h et après osculation, j’étais déjà dilatée à 3cm. J’ai voulu retarder la péridurale mais le travail avançant très vite, les contractions devenaient vraiment insupportables et ils me l’ont faite vers 21h30. Ils ont mis une toute petite dose car je voulais pouvoir ressentir le bébé lors des poussées. 1h plus tard, la péridurale ne faisait presque plus effet et il était déjà temps de se mettre au travail. Ma puce est arrivée à 22h46, soit 3h45 après mon arrivée à l’hôpital.
Ma 2ème grossesse était beaucoup plus difficile (c’était une grossesse gémellaire). Beaucoup de nausées et une très grande fatigue durant les 3 premiers mois. Ensuite, beaucoup de douleurs au dos et un ventre qui grandissait à vue d’œil. Donc la nuit, c’était très compliqué de trouver une bonne position. Après 36 semaines, on a dû me faire une césarienne d’urgence car bb2 ne grandissait plus. Elle se passe très bien, je suis impressionnée par la rapidité. Ils emmènent directement mes bébés en soin sans que je puisse les voir. En salle de réveil, le temps me paraît interminable et je n’ai aucune nouvelles de mes enfants. Je remonte dans ma chambre en début d’après-midi et on vient m’expliquer que mes bébés ont du mal à stabiliser leur taux de sucre dans le sang et qu’ils ont besoin de soins supplémentaires. Mon fils va mieux et je peux enfin le voir dans l’après-midi mais il doit rester dans sa couveuse car il peine à se réchauffer. Pour ma fille, c’est plus compliqué, ils ont dû lui mettre une sonde par le nombril pour l’alimenter car elle n’arrivait pas à manger seule et il est impossible de la prendre dans les bras tant qu’elle a cette sonde. J’ai pu la voir le lendemain mais je ne l’ai prise dans les bras que 2 jours plus tard. Elle est ensuite restée en pédiatrie 2 semaines afin qu’elle puisse apprendre à se nourrir seule.

Qu’as-tu appris avec ces « nombreuses » maternités ?  J’ai appris que chaque enfant est différent et qu’on ne peut pas agir de la même manière avec chacun. Ils ont tous besoin d’une attention différente.

Que conseillerais-tu à une maman qui hésite à se lancer dans l’aventure « famille nombreuse » ? Les enfants c’est beaucoup de soucis, de peur mais tellement d’amour, de joie, de vie. J’ai la chance d’avoir 3 beaux enfants en bonne santé et je ne changerais ça pour rien au monde. Certes, il faut un peu s’oublier quelque temps dans les débuts mais voir le sourire sur le visage de votre enfant, c’est le plus beau cadeau qu’on puisse recevoir.

Penses-tu à un petit “dernier” ? Je ne pense pas que j’aurai d’autres enfants (j’ai déjà eu du mal à avoir les miens, un parcours heureusement gagnant avec plusieurs FIV).

Quelque chose d’autre à ajouter pour conclure?  Je dirais que l’aventure de la famille nombreuse (même si je n’ai “que” 3 enfants) n’est pas un long fleuve tranquille mais au moins, il y a de la vie à la maison et si c’était à refaire, je recommencerais tout de suite!!!

 

 

Tote bag familles-nombreuses.ch

Envie d’un tote bag pour cet été, coloré et en coton bio?

Alors, n’hésitez plus!

Commandez votre tote bag familles-nombreuses pour 20.-, frais de livraison compris.
Je peux même mettre une carte familles-nombreuses.ch pour 15.- supplémentaires 😉 (au lieu de 20.-).

Toutes les infos pour le paiement sont indiquées sur cette page-là.

Offre valable jusqu’au 21 juin 2017!

Merci!

 

Céline, maman formidable

Voilà, le témoignage de la première Maman formidable d’une famille nombreuse. Céline, maman de 5 enfants de 18, 16, 13, 6 et 2 ans. Merci à elle!

Est-ce que toi ou ton mari êtes issus d’une famille nombreuse ? Chez mon mari ils étaient 2 enfants, et chez moi nous avons grandi à deux enfants aussi, même si j’ai encore 3 demi-frères et sœurs qui n’ont pas vraiment vécu avec nous.

Et fonder une famille nombreuse, c’était un rêve de petite fille ? Complètement ! Je me vois encore aligner mes poupées (une dizaine) avec chacune son assiette, et leur servir à manger….

Comment a réagi ton entourage, ta famille, à l’annonce d’une 4e ou 5e grossesse ? J’ai eu toutes sortes de réactions, de l’incompréhension à l’enthousiasme. Ce qui est sûr, c’est que ça n’a laissé personne indifférent ! On paraît vite bizarres dès que l’on a davantage que 2 enfants. J’ai eu le soutien inconditionnel de mes parents, et c’est déjà énorme. Pour le reste, j’ai essayé de ne pas y prêter attention, même si ce n’est pas toujours facile.

Raconte-nous une journée type de ta semaine : Tout d’abord, je travaille le lundi entièrement, le mardi matin, ainsi que le mercredi après-midi. Pour la garde, j’ai la chance d’avoir mes parents le lundi, une voisine le mardi matin, et mon mari le mercredi après-midi. Les trois premiers jours de la semaine sont donc plutôt orientés boulot, le jeudi je suis maman de jour (je garde la fille de la voisine qui s’occupe de mon plus jeune fils le mardi), et le vendredi est mon jour de « libre ».

Le matin, en général, c’est mon mari qui se lève vers 6h et prépare le petit déjeuner pour les aînés, qui partent tôt. Ensuite, je m’occupe des plus jeunes. J’amène mon 4ème à l’école, puis je rentre et je fais déjeuner le petit dernier. Je m’occupe des tâches ménagères : lessive, courses, rangements, nettoyages…. Si c’est une matinée où je travaille, mes parents ou une voisine prennent en charge les plus jeunes. Je prépare d’avance les ingrédients du menu voire le menu en entier (four pré-programmé par exemple). Après le repas (généralement, les deux plus grands ne rentrent pas), ma fille repart à l’école, je mets le plus petit à la sieste, et en général c’est un moment calme pendant lequel son frère regarde la TV ou joue tranquillement. Je m’occupe alors de tâches administratives : courrier, mails, téléphones, planification des tâches… Ensuite, viennent les retours de l’école, le goûter, les éventuels devoirs, la place de jeux… et la préparation du souper. Nous mangeons chaud deux fois par jour car, mes grands ne rentrant plus à midi, cela nous permet de vraiment nous retrouver tous ensemble. Puis c’est le moment de la douche pour les plus jeunes, et du coucher. Mon plus jeune se couche souvent entre 21h et 22h. Ensuite, je prépare le lendemain, je vide le sèche-linge, je range, je règle de la paperasse… quelquefois c’est le moment où les aînés apportent des questions précises à discuter. Cela peut aller d’une question de facture à payer, de devoirs d’allemand ou d’anglais qu’ils sont en train de finir, bref c’est assez varié. Nous nous couchons plutôt tard, vers 23h-minuit.

Qu’est-ce qui est le plus difficile pour toi dans la gestion d’une famille nombreuse ? Le temps pour moi est très rare. Il faut être prêt à travailler beaucoup, même à la maison. Le volume de linge, de courses et de paperasse est conséquent.

Est-ce que tu as de l’aide ? Je n’ai actuellement plus aucune aide, ni femme de ménage, ni jeune fille… mon mari me seconde dans la mesure du possible. Il s’occupe des factures, des déchets, de la gestion de la voiture, des réparations dans la maison, de l’entretien du gazon, m’aide aussi à débarrasser la table et faire la vaisselle. Mes grands ont des tâches à effectuer : mettre et débarrasser la table, nettoyer une salle de bain, leur chambre…

Qu’est-ce qui te manque le plus depuis que tu as 4, 5 enfants ? Étonnamment, peu de choses. Je me satisfais de ce que j’ai, je me trouve gâtée ! Parfois je souhaiterais être une journée toute seule à la maison et organiser mon temps sans contrainte familiale, mais cela arrive peut-être une fois l’an ?!

Si tu avais une baguette magique…. J’arrêterais le temps, pour pouvoir profiter des beaux moments avec mes enfants…. Les années passent si vite !

Pourrais-tu partager avec nous de beaux moments de grossesse ou d’accouchement ? Oui, en particulier mes deux derniers accouchements qui ont eu lieu à domicile, avec ma sage-femme. Avoir les plus grands là avec moi, dès que le bébé était prêt…. Les souvenirs de ces moments qui sont toujours là, dans la maison où nous vivons… c’était très émouvant et fort.

Qu’as-tu appris avec ces nombreuses maternités ? J’ai appris à être bien organisée tout en étant flexible, à mettre des priorités, à régler les choses le plus vite possible pour éviter d’être dépassée.

Que conseillerais-tu à une maman qui hésite à se lancer dans l’aventure ? Lancez-vous sans crainte, vous trouverez les solutions au fur et à mesure, écoutez-vous plutôt que les autres….

Penses-tu à un petit dernier ? L’envie d’un autre enfant revient toujours… mais j’ai 43 ans, ma vie est bien remplie et je me sens déjà comblée, je me raisonne donc plutôt !

Quelque chose d’autre à ajouter? J’ajoute que mes enfants, autant les petits que les grands, sont les plus beaux cadeaux que la vie m’a offerts. La vie avec eux est passionnante, stimulante et pleine de défis. Je recommencerais si c’était à refaire ! 

 

Mamans formidables

Sur la page “blog” du site, j’ai décidé de mettre à l’honneur toutes les mamans de familles nombreuses qui font un travail formidable, incroyable et souvent dans l’ombre.

 

Cette nouvelle rubrique s’intitulera “Mamans formidables”. Ces mamans, ayant toutes 3 enfants ou plus, méritent d’être à l’honneur. Leur donner la parole, c’est reconnaître le fabuleux boulot qu’elles font quotidiennement, écouter leurs conseils et tirer profit de leurs expériences. Elles ont des parcours différents; certaines ont un job à l’extérieur, d’autres non, certaines ont une famille recomposée, certaines élèvent seule leurs enfants… bref, toutes ont quelque chose à dire et on peut toutes et tous apprendre de ces mamans formidables. Se rendre compte de tout ce qu’elles font, est important pour elles et devrait être plus valorisé dans notre société.

 

Elles répondent toutes aux mêmes questions. Vous retrouverez ces mamans formidables tous les mois, voire toutes les quinzaines si je trouve suffisamment de témoins 😉 Si vous êtes intéressée à témoigner et à partager votre quotidien, je vous envoie volontiers le questionnaire par mail. Vous pouvez me contacter via le formulaire de la page d’accueil ou directement m’écrire à info (at) familles-nombreuses.ch. Merci.

 

J’espère que cette nouvelle rubrique vous plaira et convaincra certaines indécises à se lancer dans la fabuleuse aventure des familles nombreuses. 🙂